1

Yuksek, l’une des références dj de la pop électro française.

Publié le 24 juillet 2018 dans DJ Live


yuksek

De son vrai nom Pierre-Alexandre Busson, Yuksek est un musicien de musique électronique, producteur et compositeur de musiques de film français, né en 1977 à Reims en France. Il a suivi une formation classique au conservatoire jusqu’à 17 ans, âge auquel il a abandonné ses études. Il pratiquait le piano. Yuksek, signifie « haut » en turc.

À l’orée des années 2000, le DJ rémois sort une série de maxis sur des labels français et étrangers puis deux albums sur Barclay/Universal : « Away from the Sea » (2009) et « Living on the edge of time » (2011). Ces disques et particulièrement leurs principaux singles « Tonight » et « On a train » ont jeté les bases d’un son qui allie ses influences disco et pop à une production électronique moderne et plus sombre. Il a su mêler ses amours pour la scène New Yorkaise menée par James Murphy, la longue lignée de production électroniques françaises d’Air à Justice, la musique anglo saxonne des années 70 et des influences plus exotiques glanées lors de ses nombreux voyages.

En 2013, il crée son propre label, Partyfine sur lequel il signe plusieurs artistes français et internationaux, et poursuit une tournée mondiale entamée en 2009 en tant que DJ et Live performer.

En véritable accro du studio, il a produit, remixé et collaboré avec un grand nombre d’artistes comme Gorillaz, Phoenix, UGOD, Lana Del Rey, JD Samson, Boston Bun, Breakbot, Brodinski, The Magician, Alex Metric, Clara Luciana, Juliette Armanet…yuksek_01
yuksekstudio2017
Il a également consacré beaucoup de temps à l’écriture pour le cinéma, la télévision et la scène. Il a notamment réalisé la musique du film « Senza Nessuna Pieta » de l’italien Michele Alhaique présenté à la Mostra de Venise, la musique de « Marguerite Et Julien » de Valérie Donzelli qui fut en sélection officielle au festival de Cannes 2015, celle de « Une histoire d’âme » de Bénédicte Acolas, film tiré d’un texte d’Ingmar Bergman, interprété par Sophie Marceau, ainsi que des musiques pour le théâtre avec le metteur en scène Ludovic Lagarde et pour plusieurs courts métrages dont « Le club » réalisé par Esteban.

2018 est une année prolifique chargée de projets pour Yuksek qui marque une nouvelle maturité artistique : de nombreuses sorties d’EP, la signature de BO de film et de série, la production de 3 titres du premier album de Clara Luciani, d’un titre sur celui de Sage sorti en juin, un morceau sur le prochain EP de Breakbot et l’intégralité de l’album de Len Parrot sorti fin 2017, une tournée mondiale cet été, création du side-project Destino et enfin la préparation de son prochain album.

Après la sortie l’année dernière de son troisième album « Nous Horizon », aux tonalités disco soul et au parfum californien, qui marquait son grand come-back studio, entouré de la chanteuse grecque Monika, du duo Her, de Roman Rappak, Juveniles et Kim, Yuksek s’est inspiré d’autres cultures pour nous revenir avec deux EP. Le premier signe sa collaboration avec les artistes brésiliens Fatnotronic (Bateu) et le second avec Bertrand Burgalat (Icare) qui préfigurent la sortie d’un nouvel album de collaborations en 2019. Il a également signé de nombreux remix pour WhomadeWho, Poolside et Purple Disco Machine.

En mai, il a sorti un nouvel EP avec JD Samson sur un label New Yorkais. Et en juin, un maxi de ré-edits de disco sur le label Razor & Tape de NY, la référence des édits disco en vinyl aux USA.

Le 3 juillet 2018, il a sorti une Mixtape d’été et annuelle, regroupant la plupart de ces sorties agrémentées de morceaux qu’il joue régulièrement dans ses sets, et revendiquant un son particulier, mélange savant d’électronique, de disco, d’influences tropicales ou baléariques. L’introduction parfaite à ces longues soirées d’été que nous avons tant attendues.

Tracklist : Yuksek & Fatnotronic – Bateu (Partyfine) / Whomadewho – Good by to all I know – Yuksek remix (Embassy of music) / L’impératrice – Vacances – Yuksek remix (Microqlima) / Yuksek & Bertrand Burgalat – Icare – Yuksek remix (Partyfine) / Poolside – I feel alright – Yuksek remix (Poolside rec.) / Casbah 73 – Love saves the day – Percussion jam (Lovemonk) / Crazy P – One true light (Classic music) / Yuksek – I don’t have a drum machine Edit (Partyfine recover) / Yuksek & JD Samson – Don’t even try (Youtoocanwoo) / 10Lec6 – Bone bame – Superpitcher dub (Edbanger) / Paresse – Temple – Simple Symmetry remix (Eskimo) / Maestro – Harmony – Yuksek remix (Tigersushi) / Mike Simonetti – Bossa Nova Civic Club (Bootleg) / Fatnotronic – E um barato (Razor n tape) / Eli Escobar – Goin’ on (Classic music) / Yuksek & Fatnotronic – Corcovado (Partyfine) / Yuksek – Dance in disco edit (Razor n tape)

A écouter sur soundcloud : https://soundcloud.com/yuksek/yuksek-summer-2018/s-AYaTE

On pourra entendre quelques-uns de ses morceaux lors de sa grande tournée mondiale cet été (liste non exhaustive) :

Juillet

06 : Paris

07 : Festival Terre de Son à Tours

08 : Festival Calvi on the rocks

13 : Reims

16 : La Baule

21 : Festival Les Vieilles Charrues à Carraix

31 août : Machine du Vin – Château de Camon

22 septembre : Coda Festival – Bondue

Yuksek a également réalisé la musique de « Loov », premier long métrage de Jérôme de Gerlache qui sortira à l’automne 2018 et travaille actuellement sur la première série documentaire produite par NETFLIX en France, diffusion début 2019.

https://soundcloud.com/yuksek/yuksek-bertrand-burgalat-icare-yuksek-remix-first-play-on-radio-nova

https://soundcloud.com/yuksek/sets/yuksek-fatnotronic


A lire aussi

Résultat Concours de remix David Guetta et Martin Garrix avec Soonvibes

Avicii, le monde de l’électro et de la musique sous le choc après l’annonce de son décès

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone