prowein18

Salon ProWein Düsseldorf

Publié le 9 avril 2018 dans Salon


Du 18 au 20 mars 2018

 

 

prowein18_ambiance-hall-entree

 

 

Avec 6 870 exposants de 64 pays et environ 300 régions viticoles du monde entier, ProWein Düsseldorf, salon professionnel international des vins et spiritueux, offraient un aperçu unique au monde de l’offre actuelle en vins et spiritueux. Environ 60 000 visiteurs professionnels sont venus passer commande, s’informer sur de nouvelles tendances et des nouveautés, ou encore trouver de nouveaux fournisseurs.. Un sur deux venait depuis l’étranger – de 133 pays différents au total. Pour eux tous, ce salon est absolument indispensable comme plateforme de commandes, de réseautage intense et source importante d’informations. Cette année, la plupart des visiteurs s’intéressaient avant tout aux nouveaux millésimes d’Allemagne, de France et d’Italie.

 

prowein18_champagne-lounge

 

 

Les grands pays producteurs comme l’Italie (1 700 exposants), la France (1 550 exposants), l’Allemagne (990 exposants) y étaient présents autant que des producteurs d’outre-mer (700 exposants), en particulier des États-Unis, d’Afrique du Sud, d’Argentine, du Chili, d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Un accent particulier était mis cette année sur l’Allemagne, avec entre autres la parution de la publication spéciale « Wine made in Germany ».

 

prowein18_south-africa

 

 

Le secteur des spiritueux recelait lui aussi beaucoup de nouvelles découvertes. Environ 400 exposants de 30 pays y montraient leurs spécialités particulières : eaux-de-vie nobles, gin, whiskey, cognac, single malt, grappa ou ecore cachaça exotiques.

 

prowein18_japon

 

 

Environ 500 manifestations d’information et de nombreuses dégustations modérées ont eu lieu directement aux stands des exposants et au forum situé aux Halls 10 et 13. Celles-ci montraient quel profond savoir-faire était transmis au salon. Environ 70 manifestations se sont tenues autour du thème central « Wine made in Germany ».

 

prowein18_masterclasse

 

 

Un « tour d’horizon général » des tendances internationales du vin était présenté au forum par les chasseurs de tendances ProWein Stuart Pigott et Paula Sidore dans leurs dégustations guidées. L’offre montrait que ce sont surtout des vins légers, faciles et marqués par leur terroir qui sont tendance. De même que des vins de régions climatiques où une viticulture de qualité était impossible il y a encore 20 ans, par exemple du Danemark, de Pologne et du Royaume-Uni.

 

prowein18_stand-degustation

 

 

Champagne & mousseux pour les temps festifs

Le Champagne Lounge, avec 40 maisons de champagne de grande tradition et plus de 150 marques, était unique au plus grand salon viticole professionnel du monde. Et quand un champagne, comme celui qu’on peut déguster chez Champagne Vollereaux, a vieilli dans les profondeurs de l’Océan Atlantique, il est très certainement non seulement renommé au monde entier mais aussi extraordinaire. D’autres dégustations guidées de champagne avaient lieu chez : Falstaff, Vinum et les éditions Meininger, Sud de France Développement où l’on dégustait des mousseux finement perlants de Limoux. Contrairement au savoir sur la production pluricentenaire de champagne et de vins mousseux, le Comité de Champagne présentait au salon professionnel les dernières évolutions lors de sa conférence de presse annuelle (dimanche le 19/03/2018 à 12 h au forum ProWein au Hall 10).

 

Des crémants de viticulteurs allemands avec et sans 36 mois de fermentation en bouteille, ainsi que des Pet Nats, les vins mousseux décalés, se trouvaient à Frankenwein-Frankenland, Rheinhessenwein, Deutsches Weininstitut (DWI), Falstaff et Vinum.

 

Sur le stand Vinum, les Italiens marquaient des points avec du spumante du Lac de Garde, et chez le Consorzio per la Tutela del Franciacorta, avec les divers types de Franciacorta en tant que meilleures perles de l’Italie. La DE.S.A. Deutschland Sommelier Association maintenait le thème de l’Italie plus ouvert lors de sa dégustation et proposait en conclusion de la première journée du salon des vins mousseux traditionnels fermentés en bouteille de viticulteurs italiens, accompagnés d’épicerie fine italienne, d’huîtres et de caviar.

 

Les éditions Meininger transmettaient des connaissances intéressantes sur les Cava espagnols, au stand de l’Österreich Wein Marketing il y avait à déguster du Sekt g.U., et la Demeter e.V. présentait des vins mousseux biodynamiques haut de gamme d’Allemagne et de France. Les mousseux étincelants et pétillants étaient à découvrir chez IBRAVIN Wines of Brasil.

 

Nouvelle mise en scène pour les boissons craft

Le thème Craft a vécu une mise en scène entièrement nouvelle sous la devise « same but different ». C’est surtout dans la restauration que les boissons craft sont tendance, de sorte que la ProWein offre une plateforme idéale. Dans une ambiance branchée, 76 exposants de 15 pays présentaient dans leur propre hall 7.0 des bières triées sur le volet, des spiritueux insolites et du cidre. Les bières Craft les plus importantes étaient présentées au stand des éditions Meininger, les plus tendance uniques et le « Who is Who » de la scène séduisaient les visiteurs avec des rythmes électriques lors de la Clubbing Night, tandis qu’au stand de la Romanian Wine Promotion Association était proposée une zone Craft Beer associée à un jeu concours.

 

 

prowein18_craft

 

Le Fizzz Lounge des éditions Meininger faisait connaître le goût des boissons Hygge combinées au style de vie scandinave. Le Wine & Spirit Education Trust (WSET) fournissait à son stand de nouveaux éclairages sur l’équilibre d’un cocktail. À la distillerie fine Sasse Korn en revanche tout ne tournait pas seulement autour du schnapps, mais aussi autour d’un bon apéritif. La formation dans le domaine des eaux-de-vie de fruits hongroises Pálinka était organisée pour la première fois par l’AMC Agricultural Marketing Centre au forum Hall 10.

 

 

prowein18_skin-gin

 

 

 

L’écologie est et reste tendance

L’offre du secteur bio était elle aussi vaste et très remarquée. Ici, les visiteurs professionnels pouvaient trouver toutes les fédérations bio importantes d’Allemagne, d’Italie et de France, ainsi que de nombreux exposants individuels du monde entier – environ 300 producteurs au total. Plus d’informations étaient proposées dans l’exposition spéciale Organic World. En plus, les fédérations bio allemandes leaders Bioland, Demeter et Ecovin proposaient une source d’informations supplémentaire, y compris un concept gastronomique assorti, par l’Organic Lounge.

 

 

prowein18_conference

 

 

 

Le Japon nouveau venu : saké & vins Koshu

Une première cette année était le stand collectif japonais sur le thème du saké, avec diverses dégustations au Hall 9 et une formation auprès d’Ueno Gourmet GmbH et au stand du Wine & Spirit Education Trust (WSET) : depuis les premières bases, en passant par les combinaisons de plats, jusqu’aux méthodes de fabrication traditionnelles et modernes. En plus, des vins Koshu japonais primés étaient au centre d’une dégustation animée de Messe Düsseldorf Japan.

 

 

prowein18_gin-suisse

 

 

Maturité, potentiel de garde et temps

Les dégustations verticales sont toujours passionnantes, surtout quand il s’agit de vraies raretés. Ainsi, la DE.S.A. Deutschland Sommelier Association proposait quelques champagnes des millésimes 2002 à 1989 de la maison Lanson, une dégustation verticale de Custoza composée de 60 ans de Monte del Frà et des découvertes de Lugana de 50 ans. Le Consorzio per la Tutela dei Vini Valpolicella faisait déguster de l’Amarone della Valpolicella Doc mûris. Frankenwein confrontait des sylvaners jeunes et mûris. Avec des pinots blancs du millésime 1969 et du furmint de l’année 1971, Puklavec Family Wines transportait les visiteurs de son stand dans des temps anciens lors d’une dégustation de vins anciens. Pourquoi certains vins ont besoin de plus de temps que d’autres, c’est ce que la CVRA, Comissao Vitivinicola Regional Alentejana, exposait par l’exemple de vins de plus de dix ans d’âge.

 

Marketing, distribution, exportation, logistique & Co.

Le vin est une marchandise, le marketing, la distribution et l’exportation & Co. y jouent donc un rôle important. Le savoir-faire autour de tout ce spectre est d’autant plus important. C’est ce que proposaient des intervenants de la fédération ViniPortugal – Wines of Portugal et de l’institut PAR par leur offre de formations sur les thèmes capacités en dégustation, évaluation de la qualité d’un vin, réalisation d’une carte des vins, et conception d’un assortiment, ce que des points et des médailles peuvent apporter au commerce. L’avenir du commerce spécialisé était éclairé par des experts des éditions Wein+Markt Fachverlag Dr. Fraund au forum ProWein au Hall 13. La vente en ligne de vin y jouait aussi un rôle. Comment concevoir correctement celle-ci était discuté à leur propre stand par les experts de Dee-Wine/Digital.Wine.Business. Au stand de la CVRA, Comissao Vitivinicola Regional Alentejana, les visiteurs recevaient de l’aide à la prononciation correcte des cépages autochtones portugais réputés difficiles à prononcer. Dans la vente internationale, le respect des conditions juridiques, les questions de logistique, le contrôle de la qualité lors du transport et l’assurance transport, ainsi que le marketing ciblé jouent un rôle important. Albatrans S.p.A., USA Wine West et New Zealand Winegrowers informaient sur ces thèmes.

 

ProWein goes city : toute Düsseldorf saisie par la fièvre ProWein

De nombreux viticulteurs présentaient après la fermeture du salon leurs nobles crus dans des lieux branchés. Sous la devise « ProWein goes city » il y a eu 110 événements dans des restaurants, des hôtels ou des commerces spécialisés, où tout tournait autour du vin et des spiritueux : soirée de vins slovène, fête de cuisine avec des viticulteurs de pointe, lecture de vins culinaire.

 

La suite

Immédiatement après Düsseldorf aura lieu la ProWine Asia 2018 à Singapour, du 24 au 27 avril. La ProWine China 2018 à Shanghai suivra, du 13 au 15 novembre. La prochaine ProWein à Düsseldorf est à venir du 17 au 19 mars 2019.

 

prowein18_cognac

 

 

Quelques exposants :

 

Les Cognac Frapin organisaient sur leur stand une soirée cocktail de lancement du cognac Frapin 1270 le lundi 19 mars.

 

 

prowein-frapin

 

 

Maison Wolfberger, Lucien Albrecht et Willm

Les marques alsaciennes Wolfberger, Lucien Albrecht et Willm présentaient leurs nouveautés en matière de Vins, Crémants et Eaux-de-Vie d’Alsace Willm sur le stand D14 – Hall 12.

Les visiteurs professionnels ont pu rencontrer le nouveau directeur export arrivé dans la maison depuis janvier 2018 : Etienne Godard, qui auparavant a travaillé dans plusieurs maisons de Champagne, notamment Nicolas Feuillatte, Vranken Pommery Monopole et Paul Goerg. Le Président de Wolfberger Hervé Schwendenmann, le Directeur Général Bertrand Dufour, le Directeur Commercial & Marketing Carole Couret, et Jérôme Keller, l’œnologue de la Maison étaient aussi présents.

 

wolfberger-reverence-ix_ouvert_casparmiskin

 

 

Les nouveautés de la Maison Wolfberger

La marque présentait ses dernières créations dont la collection Gewurztraminer Exubérance et le Crémant Reverence IX en Magnum. Ce dernier, hommage au Pape Léon IX né à Eguisheim, est un vin confectionné à base de raisins exclusivement récoltés à la main. La maison proposait également un rosé demi-sec lancé en 2017, le Ice Petite Folie Rosé, à déguster aussi bien en cocktail qu’accompagné de glaçons. En dégustation aussi d’anciens Grands Crus d’Alsace, comme les vins des vignes cultivées sur les pentes raides et volcaniques du fameux Rangen.

 

La distillerie Wolfberger exposait son produit phare le spiritueux Fleur de Bière®, élaboré à partir de bière de garde distillée et commercialisé depuis 1989. Il connait un renouveau grâce au design repensé de son étiquette mais également grâce à un nouveau cocktail créé à partir de ce spiritueux : le Fleur Collins. Fleur de Bière® est le résultat d’une distillation à double passe dans un alambic cuivré et d’un savoir-faire effectué dans la plus grande des traditions des distilleries Alsaciennes.

www.wolfberger.com

 

fleur-de-biere

 

 

Lucien Albrecht

La maison Lucien Albrecht produit des vins d’Alsace et des Crémants d’Alsace à Orschwihr depuis plus de huit générations. La marque est par ailleurs pionnière dans la production de Crémant d’Alsace. Le savoir-faire

chez Lucien Albrecht réside dans la combinaison de l’utilisation d’outils derniers cris, de l’appréciation de la nature et du sol, de la préservation du terroir et d’un sens particulier de la vinification.

www.lucien-albrecht.com  – Produit phare présenté : Crémant Brut Lucien Albrecht.

 

Maison Willm

En 1896, est fondé le domaine Willm par la famille éponyme dans la ville de Barr, aux pieds des vignes productrices du Grand cru Kirchberg de Barr. La famille possède également le Clos Gaensbroennel, dont le Gewurztraminer se classe parmi les meilleurs au monde. Les sols sont principalement des sols granitiques et argilo-calcaires et produisent des vins particulièrement frais et richement nuancés. Les vignes sont gérées durablement à l’écoute de la nature, du sol et des saisons.

www.alsace-willm.com – Produit phare présenté : Château d’Ittenwiller Grande Réserve.

 

 

 

Rhum Trois Rivières et Maison La Mauny

 

 

Sur le stand E80 – Hall 12, le groupe BBS faisait découvrir les marques Trois Rivières avec son Triple Millésime 1999-2000-2009 et son VO Cuvée du Moulin, et Maison La Mauny avec le rhum arrangé Banane, le rhum blanc agricole représentant l’identité de la marque. En 2017, Maison La Mauny a obtenu pas moins de 42 médailles internationales et réalisé une croissance de 20 % en volume et en valeur.

 

 

Champagne Lanson & Tsarine

 

prowein18_lansontsarine

 

Le Champagne était en très bonne place en Allemagne avec la présence remarquée des Maisons Lanson, Besserat de Bellefon et Tsarine.

 

prowein18_lansontsarine-stand

 

Ce salon international des Vins et Spiritueux affirme année après année depuis 1994 sa place de numéro 1 dans la monde avec plus de 50 000 visiteurs, uniquement des professionnels et principalement des décisionnaires.
Au rayon des innovations, Lanson et Besserat de Bellefon ont présenté leurs champagnes biologiques avec respectivement Lanson Green Label et Besserat de Bellefon Triple B.

 

prowein18_lansontsarine-stand-bouteilles

 

Si Besserat de Bellefon Triple B a été lancé en 2017 sur le marché français, la commercialisation de Lanson Green Label débutera le 3 avril en France, exclusivement chez les cavistes pour commencer. Début octobre, cette nouvelle référence sera disponible pour l’ensemble du marché hors-domicile.

 

Plus d’informations sur la ProWein sont disponibles sur Internet sous www.prowein.com

 


A lire aussi

 

Vinexpo New York

Omnivore World Tour Paris

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone