UMIH

Roland Heguy et Hervé Becam réélus lundi 6 octobre Président et Vice-président confédéral de l’UMIH

Publié le 11 novembre 2014 dans Informations syndicales


Suite à l’Assemblée générale élective qui a eu lieu, le lundi 6 octobre 2014, Roland Heguy et Hervé Becam ont été réélus Président confédéral et Vice-président confédéral de l’UMIH à 97,9 % des suffrages exprimés, avec un taux de participation de 91 % des fédérations départementales UMIH (soit 95 bureaux départementaux UMIH votants). Aucune autre candidature n’avait été proposée.

 

Roland Heguy et Hervé Becam sont deux hôteliers-restaurateurs indépendants, investis au service de la profession depuis plus de 30 ans, d’abord au niveau local, puis au niveau national.

 

Elus en 2010, ils ont eu à cœur pendant leur premier mandat de reconstruire et développer l’UMIH. Leur engagement pour les 4 prochaines années est de relever les défis d’aujourd’hui et de demain avec toujours un seul objectif : agir pour défendre et représenter les intérêts des adhérents et toute la profession :

  • En anticipant les grandes évolutions du secteur des cafés, hôtels, restaurants, monde de la nuit et du tourisme : l’UMIH devra être le moteur qui guidera les professionnels pour faire face à l’évolution du numérique et à la nouvelle demande des 2 milliards de touristes attendus à travers le monde d’ici 2030.
  • En étant toujours plus proches des professionnels et en allant chercher la victoire sur de nombreux dossiers en cours :
    – Concrétiser les actions engagées contre les centrales de réservation en ligne,
    – Obtenir la reconnaissance de l’artisan-cuisinier,
    – Rétablir les conditions de concurrence équitable entre toutes les formes d’hébergement marchand et de restauration, notamment pour faire reculer le commerce illégal,
    – Confirmer sur le sujet de l’accessibilité le consensus trouvé entre les professionnels, les associations de personnes handicapées et l’Etat,
    – Sauvegarder les cafés implantés en zone rurale,
    – Obtenir des normes compatibles avec l’activité des établissements sur le dossier du bruit,
    – Sauvegarder le régime mutuel de branche,
    – Choisir un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) adapté à nos adhérents à notre profession.
  • En s’appuyant sur la réforme de la représentativité pour conforter la position de l’UMIH comme 1ère organisation professionnelle d’indépendants au service des CHRD.

 

« Les dossiers de la profession sont nombreux. », ont rappelé Roland Heguy et Hervé Becam en ajoutant : « Nous continuerons de faire prendre conscience aux pouvoirs publics des réalités et des difficultés quotidiennes de nos entreprises et de leur limite à supporter des projets réglementaires, fiscaux et sociaux. »

 

« Chefs d’entreprises indépendants, nous avons toujours pensé et agi comme tels au cours de notre vie professionnelle et syndicale. Les valeurs défendues par les chefs d’entreprises indépendants sont au cœur de notre identité et nous en sommes fiers. Il est de notre responsabilité de représenter la profession, en la rassemblant dans toute sa diversité. Sans chercher vainement à la scinder entre grandes et petites entreprises, Paris et Province, indépendants et chaînes, ville et campagne. Nos entreprises font le même métier, elles doivent parler d’une seule voix », ont conclu les deux hommes.

 

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone