paul-bocuse_une

La restauration française pleure son père spirituel, Paul Bocuse

Publié le 22 janvier 2018 dans Infos


paul-bocuse

 

 

Paul Bocuse s’est éteint le 20 janvier, à l’aube de ses 92 ans, dans son auberge du Pont de Collonges, commune où il a passé toute sa vie depuis sa naissance. C’est un homme de cœur, un père spirituel, une figure emblématique de la gastronomie mondiale, et un porte-drapeau tricolore qui s’en est allé. Les obsèques auront lieu vendredi 26 janvier 2018 à la cathédrale Saint-Jean de Lyon. Le Magazine de la discothèque se joint à l’UMIH pour présenter ses condoléances.

 

« C’est avec la plus grande tristesse que l’UMIH a appris le décès de Paul Bocuse, le plus grand cuisinier français et le meilleur ambassadeur de notre gastronomie. Nos pensées se portent vers sa famille, ses enfants; mais également vers tous les salariés de ses établissements.

Les professionnels de la restauration ont perdu aujourd’hui leur père spirituel mais continueront de lui rendre hommage en suivant ses préceptes : priorité au produit et au savoir-faire du chef. La cuisine française, c’est M. Paul.

 

Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH
Hervé BECAM, vice-président confédéral de l’UMIH
Hubert JAN, Président UMIH Restauration
Laurent DUC, Président UMIH Rhône »

 


A lire aussi

Braquage du Ritz à Paris

Un homme tué par arme à feu devant la discothèque Le Bilboquet à Nantes dimanche 7 janvier 2018

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone