rafael-cerato_une

Rafael Cerato

Publié le 2 juin 2017 dans DJ Live


rafael-cerato-live

 

Originaire de Nice, Rafael Cerato a passé la majeure partie de son enfance sur Paris, et vit aujourd’hui à Londres.

 

Rafael a commencé la musique à l’âge de 4 ans avec la guitare. La musique électronique n’était qu’une suite logique quand il s’intéressa au milieu des clubs et des festivals. Il admirait beaucoup tous ces artistes qui jouaient leurs propres compositions et arrivaient à transmettre autant d’émotions. Rafael aime dans cette musique le côté émotionnel, pouvoir retranscrire ses idées, son vécu, ses sentiments, à travers des morceaux, raconter des histoires, sans pour autant imposer un avis, mais en laissant une part d’imagination que chaque personne interprète de la façon qu’il veut et se crée sa propre opinion et son propre ressentis lorsqu’il écoute un track.

 

rafael-cerato-portrait

 

 

C’est à 14 ans qu’il achète ses premières platines vinyles à courroie. A 18 ans, il se produit régulièrement en club.

 

Côté matériel, Rafael compose avec le strict minimum : Ableton live, un clavier midi, des plugins, une carte son, 2 monitoring, un ordinateur et une souris.

 

Il fait ses premières armes sous le label Sleazy Deep avec le titre « The End of the Night », propulsé à la 3ème place des charts Nu Disco.

 

rafael-cerato-portrait-bis

 

Aujourd’hui, le jeune DJ français se fait playlister dans quasiment tous les sets de Solomun, Maceo Plex ou Stephan Bodzin pour ne citer qu’eux. Il a signé sur Diynamic Music (le label de Solomun) pour « Constellation » et sera présent au Sonar. Il est également résident au Hangar 8289 (le club privé de Tale Of Us) ainsi qu’au Pacha Ibiza.

 

Pour suivre Rafael et son actualité, rendez-vous sur https://soundcloud.com/rafaelcerato et sur les réseaux sociaux https://www.facebook.com/RafaelCerato/

 


A lire aussi

Inga Mauer

Décès du DJ Robert Miles

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone