la-baule_une

Nicolas Hulot valide la transmission de la concession de la plage de La Baule à Veolia.

Publié le 24 août 2017 dans Informations syndicales


la-baule

 

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, dans une lettre datée du 10 août et adressée au maire de La Baule, valide la concession de la plage à Veolia et clarifie la position de l’Etat.

Après le refus en 2014 de la mairie de reprendre la gestion à son compte, Veolia, alors seul candidat, avait remporté ce contrat pour douze ans. Compte tenu de la polémique, le maire avait fait part à l’Etat de son souhait de reprendre la gestion de la plage. Pour le ministre, cette option « ne peut être envisagée au regard des conséquences financières à laquelle elle aboutirait », avec notamment « le versement d’indemnités importantes » à Veolia.

Faisant référence à la tempête hivernale qui avait endommagé les établissements côtiers de La Baule fin 2013, il souhaite la mise en œuvre du décret Plage afin d’adapter les territoires au changement climatique.

Dans sa lettre, il garantit « que l’Etat met tout en œuvre pour aboutir à un équilibre financier des conventions d’exploitation des plages qui soit plus favorable aux exploitants, notamment au titre de la redevance domaniale. Une égalité de traitement avec les exploitants de Pornichet a ainsi été recherchée afin d’atteindre une redevance moyenne de 5,5 % du chiffre d’affaires ».

Par ailleurs, il soutient « la participation active de la mairie dans la promotion et l’animation touristique de la plage. Des modalités de gouvernance spécifiques sont ainsi à étudier et à déployer avec le concessionnaire et les services de l’Etat ».

 

« Nicolas Hulot n’annonce rien de nouveau » précise Loïc Durand-Raucher.

Il confirme les propos du Préfet. En revanche, il donne raison à nos recours devant le Tribunal Administratif. Il relève les illégalités de l’arrêté préfectoral du 16 décembre 2016 qui nommait Véolia pour déterminer l’égalité des territoires avec Pornichet et les taux des redevances. Est-ce voulu ? Il nous fait gagner sans prendre de risque. Pas courageux mais efficace, a déclaré Loïc Durand-Raucher, Président de l’association La Plage, Cœur de La Baule et propriétaire du Papagayo.

Pour contacter l’association : 06 70 89 98 41 ou pc.labaule@gmail.com


A lire aussi :

La Baule : levée de bouclier des restaurateurs de plage contre la nouvelle privatisation

Le secteur du tourisme enfin unifié – Lancement de la Confédération des Acteurs du Tourisme

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone