logo_MOparis_image-une

Maison & Objet : un bilan positif

Publié le 5 avril 2016 dans Salon


22/26 janvier 2016, Paris

 

 

maison et objet logo

 

 

Retour des acheteurs français, renouvellement de l’offre, succès des conférences, des ateliers-débats, du forum d’Inspirations, le bilan est résolument optimiste pour la place forte des marchés du design, de la décoration et de l’art de vivre.

 

 

MO_J16_BIGFOOT_E15_copyright_MARTIN_URL
Bigfoot

 

 

L’édition de janvier 2016, avec 3 000 exposants, originaires de 59 pays, dont près de 700 nouvelles marques, témoigne de la vitalité du salon, de la diversité de son offre transversale et de la qualité de l’accompagnement proposé à ses exposants et ses visiteurs. Premier constat : le grand retour des acheteurs français (+4 %), attirés par une offre remodelée à chaque session pour coller aux plus près des évolutions d’un secteur en mutation permanente. Dans un marché international en baisse de 8 %, les visiteurs européens affichent une fréquentation constante, avec une belle dynamique des Espagnols, des Belges et des Néerlandais ; Les attentats du mois de novembre 2015 ayant surtout été ressentis sur quelques pays du grand export.

 

La mission d’accompagnement des professionnels du secteur est relevée en mode créatif et prospectif par l’espace d’Inspirations dont le thème Wild de la saison a été orchestré par François Bernard. 45 conférences et ateliers-débats autour des questions majeures du marché de la décoration, de l’architecture et du design ont été prises d’assaut, aussi bien du côté de l’espace de conférence qu’à l’espace retail. Autres événements influents : les expositions de l’univers du créateur de l’année janvier 2016 Eugénie Quitllet et des Talents A La Carte 2016 qui consacraient la scène émergente scandinave.

 

MO_J16_WILD_copyright_LAFORGE

 

 

Maison & Objet Paris confirmait le nouveau schéma d’implantations appliqué lors de sa dernière édition, ainsi que son renforcement sur les marchés haut de gamme de la prescription.

Rompant avec la logique d’une présentation par filière, cette organisation par univers privilégiait les découvertes et intensifiait l’émulation. Elle était imaginée pour répondre à l’évolution des marchés de la décoration, dont les débouchés sont désormais globaux, mais aussi mieux répartis entre retail et contrats.

 

Passage en revue des points forts du salon au fil de ses trois pôles : Luxe, Design et Architecture d’Intérieur, Maison et Objet.

 

 

Pôle Luxe, Design et Architecture d’Intérieur (Halls 7 & 8)

 

MO_J16_EMMA_FARG_BLANCHE_copyright_LENNART_DUREHED
Emma Farg

 

Le salon mettait à l’honneur les marques françaises et internationales les plus haut de gamme. Sur l’intégralité de la surface du Hall 8, Scènes D’intérieur Paris présentait les dernières collections des grandes manufactures et maisons. De Christofle à Moissonnier, en passant par Ralph Lauren Home et Fendi Casa, une cinquantaine d’exposants se partageaient cet environnement très sélectif, auquel étaient associés les services du Club et du Designers’ Studio.

La scénographie d’ensemble fut confiée au designer Noé Duchaufour-Lawrance, qui a aussi travaillé sur le Hall 7 pour Scènes D’intérieur Gallery, réservé aux signatures plus confidentielles du luxe, et Now ! Design À Vivre, scénographié quant à lui par Philippe Boisselier, qui gagne toujours plus de terrain.

 

MO_J16_EVA_EUGENI_QUITLLET_copyright_EUGENI_QUITLLET
Eugénie Quitllet

 

 

Coup de projecteur sur la lumière

 

Dans Now ! Design À Vivre, la création en matière de lumière pourrait constituer un environnement à part entière.

Édition après édition, l’offre ne cesse de se renforcer pour illustrer une grande pluralité de styles. Deux nouveaux exposants donnaient le ton de cette diversité recherchée par les acteurs de la prescription. D’un côté les luminaires Serge Mouille nous faisaient découvrir des reproductions authentiques des lampes du célèbre artiste-orfèvre, de l’autre Sammode, spécialiste de l’éclairage technique depuis 1927, développait avec brio le langage du style industriel.

Ils arrivaient auprès d’exposants bien connus du salon. Certains incarnent le design historique, comme l’expert en rééditions DCW ou l’Italien Martinelli Luce, le design contemporain, comme BlackBody, Le Deun, Arpel Lighting ou encore Designheure. D’autres encore illustraient un travail intéressant sur la matière, comme le Tchèque Brokis, qui travaille le verre avec modernité, le Japonais Bunaco, qui transforme des rubans de bois en objets poétiques, ou encore l’Italien Caino, qui est maître dans l’art d’ajourer le métal. En filigrane se dégageait une attente forte du marché en termes d’originalité et de performance, alors que, dans la plupart des projets architecturaux, la lumière est une clé du succès.

 

MO_J16_ONA_RED_EUGENI_QUITLLET_copyright_EUGENI_QUITLLET
Eugénie Quitllet

 

Tendance Home Working

 

Avec les nouvelles technologies, les travailleurs sont toujours plus nomades. Il n’est plus rare aujourd’hui de composer un second bureau à la maison, voire d’y installer son activité. Inversement, les entreprises tertiaires redéfinissent les contours de leur environnement, plus seulement au profit de leur image de marque, mais aussi dans un souci de stimuler le travail collaboratif et la créativité de leurs salariés.

Du « bureau à la maison » au « bureau comme à la maison », il n’y a qu’un pas, qu’aident à franchir plusieurs exposants de Now ! Design À Vivre. Parmi eux, le spécialiste du bureau Bulo exposait pour la première fois au salon. Tabisso présentait une nouvelle finition chromée pour sa collection de fauteuils Ciel !, signée par Noé Duchaufour-Lawrance, et qui habillent élégamment le siège de la société californienne Procore. Elle présentait également son fauteuil Typographia, choisi par la start-up française BlaBlaCar pour aménager son espace de réception. Ou encore Muuto et la marque britannique Ercol, dont l’offre très étendue permet de donner à son entreprise l’allure d’un tiers lieu très trendy.

 

MO_J16_PAT_VOL_1_KNEIP_copyright_KNEIP
Pat Vol

 

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone