Hôtel Salomon de Rothschild

Le Bal Jaune, Hôtel Salomon de Rothschild

Publié le 17 novembre 2014 dans Events


Hôtel Salomon de Rothschild

 

Le 24 octobre dernier, Le Bal Jaune, organisé par la Fondation d’entreprise Ricard et Beaux-Arts Magazine, s’est embelli « d’éclats d’or », célébrant ainsi le caractère « so chic » de cette soirée parisienne.

 

Les invités étaient accueillis dans le majestueux hôtel Salomon de Rothschild dont le décor riche et fastueux était sublimé par une scénographie contemporaine et un jeu de lumières éclatant. Devant l’installation éphémère de Wilfrid Almendra, Yannick Alléno, le nouveau patron du célèbre Pavillon Ledoyen et élu meilleur Chef de l’année par le Gault et Millau, proposait des extractions de panais, champignons ou encore céleri aromatisées à l’anis.

 

Quelque 200 personnalités étaient ensuite conviées au « dîner chic comme à la maison » conçu par Yannick Alléno ; un repas subtil et gourmand, ponctué de happenings musicaux délicieusement proposés par Ornette, Milamarina, Simon & Simone, Boys in Lilies. Dans cette ambiance raffinée et pleine d’inattendus, Jean-Charles de Castelbajac discutait avec Alain Seban, tandis que les autres invités, Xavier Veilhan, Fabrice Hyber, Bertrand Lavier, Jean de Loisy, Anggun, Jonathan Lambert, Augustin Trapenard, Frédérique Lopez, Frédérique Bel, Philippe Vandel, Fanny Valette, Charlotte Valandrey, Joséphine Draï, Hande Kodja, Gaspard Noé, Christophe Chassol, Alice et Paul-Charles Ricard, Lorraine Ricard, Orlan, Matali Crasset avaient pris place dans le salon.

 

Avant le dîner, les invités assistaient à la remise du Prix de la Fondation d’entreprise Ricard. Philippe Savinel, son Président, et Colette Barbier, sa Directrice demandaient à Danièle Ricard de remettre le prix à Camille Blatrix, révélé comme l’artiste le plus représentatif de la jeune scène artistique française 2014 dans le cadre de l’exposition « L’Epoque, les Humeurs, les Valeurs, l’Attention », orchestrée par castillo/corrales.

 

Vers 23h, on pouvait aussi apercevoir parmi les invités Mouloud Achour, Ana Girardot, Benjamin Cotto de Lilly Wood and the Prick, Mathieu Mercier, Simon Buret du groupe Aaron et Matthieu Chedid venu voir l’un de ses amis musicien, les noctambules avaient quant à eux envahi le dancefloor. Après le concert vidéo époustouflant de Chassol, véritable performance live de son et d’images, on assistait au concert électro pop de Dye. Jackson And His Computerband, référence de l’électro-rock, enchaînait, suivi de Dave Aju, et sa house aux ambiances envoûtantes. Enfin, Lake People, au son de sa deep house progressive et mélodique, tenait les platines jusqu’à l’aube.

 

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone