gefion_logo-696x388

L’assureur Danois Gefion ne pourrait plus souscrire de nouveaux contrats en 2019.

Publié le 23 août 2019 dans Informations syndicales, Infos


L’autorité de supervision financière danoise vient d’ordonner à l’assureur Gefion de ne plus augmenter son volume d’affaires. Dans le viseur des régulateurs depuis plusieurs mois, la compagnie, qui opère notamment en France en LPS, enregistre un ratio de solvabilité en deçà des minima requis.

Dans une décision fin juillet, et mise en lumière par le blog spécialisé Insurwatch, la DFSA (Danish Financial Supervisory Authority) indique avoir ordonné à la compagnie Gefion de ne plus augmenter son volume d’affaires. «  L’entreprise ne doit pas enregistrer de chiffre d’affaires brut 2019 supérieur à celui de 2018 et ne doit pas lancer d’activités dans d’autres pays que ceux où elle opère aujourd’hui », explique le superviseur.

Gefion, qui porte des risques dommages en Europe (Danemark, Angleterre, Irlande, Allemagne, Italie, Pologne) est également présent en France via le mécanisme de la Libre prestation de services (LPS). Positionné sur l’automobile, l’assureur est distribué par l’intermédiaire de quatre courtiers (Transconseil Assurances, Eurodommages, Pilliot et Escap). « Cette décision est valable jusqu’à ce que la société dispose de fonds suffisants pour couvrir le capital de solvabilité requis », poursuit la DFSA.

Information publiée dans divers pays et par news Assurances pro en France.

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone