joachim-portrait-1

Joachim Garraud

Publié le 9 novembre 2015 dans DJ Live


Joachim Garraud, est un Dj français, remixeur et producteur assimilé aux genres électro house et dance music.

joachim-1

 

 

Joachim naît à Nantes le 27 septembre 1968. Il étudie pendant 7 ans le piano ainsi que les percussions au conservatoire puis se tourne vers la musique électronique à l’adolescence.

 

Après des débuts sur Radio Nantes, il débute sa carrière de Dj en 1989 aux côtés de Laurent Garnier dans un club parisien, le « Boy », où les premières soirées techno apparaissent. Il se lance alors avec succès dans l’écriture et la production musicale au sein de la radio Maxximum, première radio nationale consacrée à la dance. Son talent est rapidement reconnu et Joachim commence à travailler avec les plus grands du djing français.

 

Véritable ingénieur du son, en 1991 Joachim crée son propre studio d’enregistrement à Paris, ce qui lui permet de remixer, composer et produire des artistes tels que David Guetta, Jean-Michel Jarre, Paul Johnson, Deep Dish, David Bowie, Kylie Minogue, Mylène Farmer, Cassius, Ceronne, Moby et bien d’autres encore.

 

Joachim-Garraud

 

La même année, il participe à une Rave Party à Moscou, la Youri Gagarine Party qui regroupe près de 300 000 personnes. De 1993 à 1997, il participe au Festival Techno Manchester à Berlin. Il devient par ailleurs Dj résident au Queen à Paris. Le 31 décembre 1999, il mixe devant 2,4 milliards de téléspectateurs en direct des pyramides du Caire et produit par la suite le son du spectacle et de l’album de Jean-Michel Jarre, « Métamorphoses ».

 

gumprod-labelEn 2000, Joachim décide de créer son propre label, Gumprod, en association avec David Guetta.

En 2001, il co-écrit et co-produit l’album « Just a little more love » de David Guetta, qui rencontre un grand succès en France, avec 200 000 exemplaires écoulés grâce notamment au single « Love don’t let me go », n°1 des clubs pendant 12 semaines.

 

Entre 2003 et 2004, il signe plusieurs remixes pour Kylie Minogue, OMD, Cassius ou encore Cerrone et produit l’album « I love 1984 » de Geyster. En 2004, il produit le single « Money » et l’album « Guetta Blaster » de David Guetta. Cette même année sort le film « People » dont il co-compose et produit la musique originale. Joachim produit également « Aero » le premier album mixé en 5/1 de Jean-Michel Jarr, et co-écrit et produit le titre « The World is Mine » de David Guetta. Il commence alors sa collaboration avec Pioneer pour le développement de nouvelles platines.

 

En 2005, il crée avec David le label « Fuck Me I’m Famous Records ». Il remixe FuckMeImFamousle single « Fuck them All » de Mylène Farmer et entame une tournée de 10 jours en Chine et au Japon. En collaboration avec Tim Deluxe, Bob Sinclar et Guetta, Joachim sort le titre « Summer Moon ». Il fait aussi des remixes pour Moby, Robbie Rivera, Culture Club, Cerrone et Eurythmics. Par ailleurs, l’album « Guetta Blaster » devient double disque d’or en France avec plus de 200 000 exemplaires vendus. Les 2 podcasts Zemixx et Live Videos de Joachim sont classés 1er et 2ème du Podcast Chart1. En 2006, Joachim est nominé aux côtés de David Guetta pour les Grammy Awards.

 

JoiaEn 2007, Joachim est parrain de la Technoparade à Paris qui bat un record d’affluence. Seul Dj à avoir son propre char, il y invite d’autres Djs tels qu’Oliver Huntemann, Laidback Luke, Benny Benassi, Dj Sender ou son ami de toujours, David Guetta. Par la suite, il signe chez Joia Records et remporte le Trophée de la Nuit 2007 pour le Meilleur Dj français et est élu meilleur Dj Electro House de l’année en octobre lors de la remise des Burn FG DJ Awards.

 

Après avoir largement contribué au succès d’autres artistes, en 2008, il choisit de sortir un premier album solo qu’il intitule « Invasion ». L’album est électro, techno avec des éléments vocaux en anglais, en japonais et en allemand.

Il enchaîne ensuite par une tournée intitulée « Invasion 2008 ». Juste avant celle-ci, il participe à la soirée Unighted organisée par Cathy Guetta et mixe aux côtés de Tiësto, David Guetta, Carl Cox et Martin Solveig. Joachim est connu pour avoir développé un nouveau concept mêlant Deejaying et improvisation musicale, un véritable concert, une performance live unique qui lui donne rapidement l’occasion de se produire aux quatre coins du monde, jusqu’au Japon. Il regroupe autour de lui une véritable communauté dont le signe de ralliement est un Space Invader.

 

En 2009, Joachim est élu meilleur producteur français (Only For Dj’s Magazine) et sort sa compilation « Space Party ». Il se lance également pour la première fois dans une grande tournée américaine.

 

En 2010, M6 Music Club lance « World Dj Tour by Joachim Garraud » et accompagne le Dj français au cœur des plus grands évènements dancefloor de toute la planète. Joachim entame alors une grande tournée en Australie, puis enflamme les dancefloors de Miami.

 

En 2011, il sort un nouvel album intitulé « Invasion 2011 » dont sont issus les cover_invasion_2011singles « We are the future » et « Stop ». Il participe alors à plusieurs festivals aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Europe de l’Est.

 

 

Fin 2011, Joachim Garraud repère Alésia et leur propose de créer un projet commun sous la forme d’un album (Hillside West) pour Dim Mak, le célèbre label de Steve Aoki.

 

Avec « Maximus » featuring A Girl and a Gun, sorti à la fin de l’année 2012, il accroît encore plus son succès. Son titre est largement plébiscité en radio et se classe dans les meilleures ventes de singles.

 

Le 24 juin 2013, l’artiste fait à nouveau sensation sur les ondes et dans les clubs avec « Ca$h » sur lequel il retrouve une nouvelle fois « A Girl and a Gun ». Lors de la sortie du single, le Dj annonce dans la foulée la sortie d’un album. Produit par Universal Music, l’opus est attendu pour la rentrée 2013.

 

Pendant l’été 2013, Joachim envahi la scène principale de Tomorrowland en Belgique et bien d’autres festivals de première importance. Il se produit entre autres en Allemagne, Russie, Suisse, Etats-Unis, en France et en l’Espagne. Quelques mois après, sort la piste « Mother Space Ship Alarm » sur le label Ultra Music.

Fin novembre, le dj enflamme Bercy lors de l’édition 2013 du Starfloor organisé par Fun Radio qui établit un véritable record d’audience. Le passage à 2014 est fait par Joachim à Tignes, lors d’un concert gratuit à 2 000 mètres d’altitude regroupant près de 30 000 clubbers !

 

Début 2014, le dj fait encore parler de lui avec la signature de son label, Space Invader Music avec un Dj producteur français : Ken Roll avec les singles « Freezer » et « Jump to it ».

Il travaille également avec des artistes tels que Perry Farrell, John Newman et la très célèbre Beyoncé.

 

spaceinvadermusic_banniere

 

En mars et avril Joachim participe à des festivals comme Lollapalooza au Brésil, en Argentine, au Chili et à Chicago.

L’équipe Space Invader Music continue de croître avec l’arrivée d’Eric Mendosa et de son titre « Heartbeat ».

Au début avril, le français prend possession du Grand Palais à Paris pour la 3ème édition de la Fête de la Musique électro organisé par Radio FG.

Pour la première édition des European Fun Dj Awards de Madrid le 6 avril, un prix spécial pour l’ensemble de sa carrière lui est décerné.

 

En Juin, Joachim lance une bombe made in Soucoupe qui sort sur le label « Ultra » : « Theory of everything ».

Durant tout l’été, il officie sur plus de 50 dates dans les plus grands clubs et festivals du monde.

 

Fin août il se rend dans le désert du Nevada pour faire un set dans son festival préféré : Burning Man.

En septembre le Festival Inox Park co-produit par Joachim, continue de grandir. Pour sa 5ème version il accueille plus de 22 000 festivaliers, venus partager sur 5 scènes les sons Électro, Edm, Bass Music, Underground, Trance Progressive de 55 Djs en live durant 13 heures.

En novembre le dj est l’invité spécial des NRJ Dj Awards pour remettre un prix et jouer au MICS Club à Monaco.

 

dj-awards-2

 

Au début de l’année 2015, Joachim s’isole dans son studio pour produire son nouvel album. Il en donne un petit aperçu avec la sortie exclusive du titre « Cut this S… » sur la compilation Dj Mag Selection 01.

En début d’année également, arrive la sortie de son soundset officiel sur « Alonso Sound » pour Sylenth1.

À noter aussi qu’en 2015 le podcast Zemixx est toujours n°1 sur ITunes depuis 2005 !

 

dj-play-that-beatEn septembre sort « Dj Play That Beat » premier single extrait du nouvel album « 96/24 ». Le même mois, il produit également le Festival Inox Park, qui regroupe 40 artistes, 5 scènes. Et près de 20 000 participants sur l’ile des Impressionnistes à Chatou (78).

 

Courant octobre, il lance le premier volet de l’album « Electronica » de Jean Michel Jarre, intitulé « The time machine », où il participe activement dans la production.

 

Le 1er décembre 2015 marque le lancement du projet « Producer Box », un nouvel outil de transmission, une nouvelle philosophie d’échange de l’expérience musicale. En partageant 25 ans de savoir-faire et d’expérience, Joachim innove et révolutionne la relation entre l’artiste et son public.

 

Producer-Box-Joachim-Garraud-1

 

Créé par le designer français Sacha Lakic, cet objet musical inédit, présenté sous la forme d’un trophée, est un véritable instrument de musique (clavier) complété d’un disque dur. Il offre l’intégralité des sons, effets, plug-ins, synthétiseurs développés par Joachim depuis ses débuts. Un Teraoctet de matière sonore libre de droit, en qualité studio (fichier source Wav, pas de Mp3), accompagnée de nombreux didacticiels vidéo pour découvrir ses secrets de production.

 

La Producer Box sera disponible à partir du 1er décembre en précommande sur le site d’achat en ligne mondial Kickstarter au prix de 559 €. Chaque exemplaire sera unique et numéroté.

 

Suivi par de nombreux partenaires de renom, Joachim réalise son rêve et partage son amour de la musique comme il l’entend !

 

joachim-portrait-29

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone