panneau-danger_une

Fermeture des discothèques à 2h30 lol ou ??

Publié le 14 novembre 2017 dans Discothèques, Infos


panneau-danger

 

 

Le maire d’Antibes depuis 1995, monsieur Jean Leonetti, ancien vice-président du parti radical puis de l’Ump, actuel membre des Républicains, et député des Alpes-Maritimes entre 1997 et 2017, demande la fermeture de ses discothèques à 2h30 du matin.

 

Suite à la fermeture de près de 2 mois du Kiss Club par la préfecture, le maire a annoncé sa décision.

C’est ce qu’il a expliqué dans le quotidien Nice-Matin : « Cela fait longtemps que j’appelle à la raison, les gérants de ces établissements de nuit, en leur expliquant le danger de l’ivresse publique et les risques de bagarre. Désormais cela suffit ! L’année prochaine, je donnerai une ouverture nocturne retardée. C’est-à-dire que je vais demander une période de probation avec une fermeture à 2h30 pour les établissements. Si cela se passe bien, ils passeront à un horaire plus tardif. Sinon… »

 

Les professionnels du secteur ont aussitôt réagi.

 

« Ce n’est pas chez nous qu’ils boivent le plus »

 

« Dans les accidents de chemin de fer, c’est toujours le dernier wagon le plus dangereux. C’est pour cela qu’on l’a supprimé », sourit Rudy Maman, propriétaire notamment du Voom Voom à Juan-les-Pins. Et ce dernier de préciser : « Cela ne réglera pas le problème de l’ivresse publique. Au contraire. Au prix des consommations, ce n’est pas chez nous que les jeunes boivent de trop (180 euros en moyenne pour une bouteille et 12 euros le verre). Que l’on s’occupe aussi des endroits où l’alcool est à bas prix ! »

Si le gérant reconnaît bien volontiers « avoir aussi une part de responsabilité dans la sécurité à Juan », il estime que la situation « s’est bien améliorée ces dernières années. »

 

« C’est la mort de la station »

 

« Nous avons des caméras braquées sur nous en permanence, nos agents de sécurité sont formés et contrôlés, nos employés ne servent pas des gens complètement ivres et on arrête de servir de l’alcool 1h30 avant la fermeture », liste l’Antibois qui poursuit : « Cet été, nous avons eu deux opérations chocs de la police au cours desquelles la musique a été coupée en pleine soirée. Les policiers n’ont pas trouvé grand-chose. Cela nous arrive de devoir appeler les pompiers pour une personne ivre, mais par rapport au monde que l’on reçoit ce n’est rien. On ne peut pas en dire autant de tous les concerts »

« Face à cette mauvaise publicité » faite par le « manque de modération du maire, la déclaration a eu un impact national et de nombreux clients pensaient que nous étions fermés à 2h30 », explique Rudy Maman, qui a déjà pris conseil auprès de son avocat si une telle mesure devait être appliquée rappelant qu’il n’y a pas de fête sans nuit »

 

Nos organisations professionnelles ont obtenu la fermeture des discothèques à 7h du matin sur le territoire national, pardon donc sauf à Juan les Pins. Cette station balnéaire fait aussi la une en ayant détruit récemment ses restaurants de plages.

 


A lire aussi

La destruction des restaurants de plage a commencé à Juan-les-Pins

 

Huit personnes blessées dans la discothèque le Must à Baugé

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone