DJ_Awards_2014

Dj Awards 2014 au Pacha Ibiza

Publié le 20 octobre 2014 dans Events


Lundi 22 septembre 2014

 

DJ_Awards_2014

 

Présentée par Des Paul et Lucy Horobin, la 17ème édition des Dj Awards a une fois de plus montré l’amour des artistes pour la musique Electro.

 

11 catégories étaient ainsi représentées et 11 prix spéciaux ont été attribués sur un panel choisi par les Dj Awards dont entre autres les récompenses pour le meilleur Dj d’Ibiza, la piste de la saison et le label de l’année.

 

Carl Cox a remporté les deux catégories pour lesquelles il était nominé : Techno et Dj International, une belle récompense pour ses 3 décennies au sommet. Luciano, a quant à lui remporté la catégorie Tech House. Pour la deuxième année consécutive, Hardwell est ressorti vainqueur dans les catégories Electro House et Deep House.

La soirée fut également mémorable pour Patrick Topping récompensé dans les catégories Newcomer et Piste de la saison avec son tube de l’été « Forget » ; le morceau ayant fait danser tout Ibiza. Pour la septième fois, Armin van Buuren a été élu meilleur Dj dans la catégorie Trance.

Cette année, deux nouvelles catégories étaient introduites : Percée et Electronica, respectivement remportées par Mano Le Tough et Diplo.

 

Concernant les prix spéciaux, Iban Mendoza est reparti avec le prix du meilleur Dj d’Ibiza. Be-At.TV a reçu le prix attribué aux médias. Le prix du Festival International a été décerné au festival Creamfields, au Royaume-Uni. Croatia, considéré comme l’un des nouveaux talents émergeant, a été primé dans la catégorie Dance Nation de l’année. Le Label de l’année a été attribué à Innervisions et Native Instruments a remporté le prix Cutting Edge. Une nomination exceptionnelle a été décernée à Dj Harvey, qui a contribué à l’essor des sons disco, garage et house, de l’Amérique au Royaume-Uni.

 

Durant la cérémonie, deux artistes de la scène ont su garder le public en émoi : Sadja Ran, un duo électro composé de la voix séduisante d’Anne Rani accompagnée de Lasse Illinton aux claviers ; et Lenny Ibizarre, Dj et producteur, résident d’Ibiza.

 

Ces multiples victoires ont été célébrées dès les premières heures, au travers d’une after organisée par Ibiza Rocks House avec des live et un line-up éclectique : 2manydjs, Fritz Kalkbrenner, Soul Clap, Doorly, The Magician, et Graham Sahara étaient de la partie.

 

Rendez-vous l’année prochaine pour la 18ème édition !

 

Comme chaque année, à l’issue de la cérémonie, une compilation des meilleures pistes ayant fait danser Ibiza tout l’été sera commercialisée en partenariat avec D: Vision Records. Une version numérique sera également disponible sur iTunes et Beatport avec des morceaux exclusifs.

 

 

Palmarès :

 

Electro House : Hardwell

Techno & Dj International : Carl Cox

Trance : Armin Van Buuren

Tech House : Luciano

Deep House : Jamie Jones

Newcomer & Piste de la Saison : Patrick Topping, « Forget »

Percée : Mano Le Tough

Drum & Bass/Dubstep : Skrillex

Performance Live Electro : Disclosure

Electronica : Diplo

Dj d’Ibiza : Iban Mendoza

Performance Live d’Ibiza : Matador

La Nuit d’Ibiza : Flower Power

Producteur : MK

Label de l’Année : Innervisions

Festival International : Creamfields, Royaume-Uni

Dance Nation de l’année : Croatia

Média : BE-AT.TV

Cutting Edge : Native Instruments

Contribution Exceptionnelle : Dj Harvey

 

 

 

 

 

 

 

 

Dancefair Ibiza

Les 24 et 25 septembre 2014

 

Le 24 septembre, Dancefair Ibiza a rassemblé des artistes tels que Paul Van Dyke, Marco Bailey, DJ Sneak, Michel Cleis, Uner, Laidback Luke et bien d’autres au Benimussa Park à Ibiza pour une mise en réseau de l’éducation et de la musique en vue de masterclasses de production.

Au même endroit, les artistes ont conseillé les participants désirant devenir Dj ou producteur, en leur enseignant tout ce qu’ils devaient savoir sur la musique électro. Des marques telles que Point Blank, Future Music et Mixmag étaient également impliquées. Etaient aussi présents des spécialistes de l’industrie tels que Steve Hulme du Pacha, David Moreno d’Ibiza Global Radio et Alex Montoya de Magnum. Ceux-ci ont répondu aux questions relatives au métier de Dj ou de producteur comme : « Comment se faire connaître ? » ou « Comment construire son artiste ? ».

Les participants ont également pu bénéficier de cours de production et de mixage et participer à des tables rondes sur les stratégies des médias entre autres. Des entreprises comme Stanton, KRK, AIRA de Roland, Rob Papen, Schneiders Buro, Apogee, Focusrite étaient venues présenter leur matériel et le faire tester aux participants.

Avec un faible prix d’entrée et une atmosphère détendue, le Dancefair Ibiza a été un évènement musical et convivial, accessible à tous.

 

 

 

Interview  de Carl Cox (avant la soirée), nominé dans les catégories Techno et Dj International aux Djs Awards.

 

DJ_Awards_2014-3

 

 

Bienvenue aux Dj Awards. Vous avez été nominé dans les catégories Techno et Dj International. Ces nominations célèbrent vos réalisations jusqu’à ce jour. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

C’est vraiment cool d’être reconnu pour le travail que je fais. Après tant d’années, même à ce stade, je suis toujours surpris de constater que beaucoup de gens me voient toujours comme quelqu’un de pertinent à l’âge de 52 ans.

 

C’est le temps des festivals à travers le monde, dites-nous quels sont vos festivals préférés, ceux auxquels vous avez participé à ce jour ? Et ceux qui sont toujours sur votre to-do-list et pourquoi ?

 

Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai participé à beaucoup de festivals cette année. Exit en Serbie et Dreambeach en Espagne ont été exceptionnels ! Tomorrowland et Electric Daisy étaient également incroyables. J’ai aussi joué à l’Ultra Music Festival en Croatie, et à Miami où j’ai eu ma propre scène laquelle a été très fréquentée. Il n’y a pas beaucoup d’autres festivals auxquels je souhaiterais participer.

 

Quelles sont les 3 pistes de votre play list qui n’ont jamais manqué de mettre le feu au dancefloor, et pourquoi ont-elles un tel effet selon-vous ?

« Finder » par Ninetoes. Lorsque les gens l’entendent ils se disent : « Oh mon dieu ! J’étais à cet endroit quand je l’ai entendu ! ». C’est tout simplement génial quand un enregistrement vous prend dans ce sens.

Une autre piste que j’aime jouer est « Promised Land » par Joe lisse, un vieux de l’école au début de la house music, mais il semble toujours aussi bon aujourd’hui.

« The Bells » par Jeff Mills, parce que c’est une chanson intemporelle qui fait bondir les gens à chaque fois que je la joue.

 

Parlez-nous des nouvelles productions sur lesquelles vous travaillez, des producteurs avec lesquels vous souhaiteriez collaborer à l’avenir ?

Je travaille actuellement avec Nile Rodgers. Nous nous sommes rencontrés il y a deux ans environ, il était super emballé par ma musique et voulait faire quelque chose avec moi. Bien que Nile n’ait jamais été impliqué dans quoi que ce soit à voir avec la Techno, nous avons réussi à travailler ensemble. Le morceau sur lequel nous avons collaboré contient des riffs de guitare de Nile et cela fonctionne vraiment très bien !

 

Nous vous souhaitons bonne chance. Comment allez-vous célébrer cette victoire si vous gagnez ?

Si je gagne, je sortirai probablement et ferai en sorte que tout le monde autour de moi célèbre également ma victoire ! Ils ont travaillé dur et le méritent autant que moi.

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone