bal-jaune_image-a-la-une

Le Bal Jaune extra bariolé à l’hôtel Salomon de Rothschild

Publié le 28 novembre 2016 dans Events


 

 

Le 21 octobre dernier à l’Hôtel Salomon de Rothschild, le Bal Jaune orchestré par la Fondation d’entreprise Ricard et Beaux-Arts magazine était « extra bariolé » : un bel hommage à la culture populaire, incarnée par les créations d’artistes contemporains : art, musique et mode sans oublier la gastronomie.

 

bal-jaune_clement-cogitore-laureat-du-prix

 

Envahi de guirlandes lumineuses et ballons multicolores, l’Hôtel Salomon de Rothschild à l’architecture Nouvel Empire s’était métamorphosé le temps d’une soirée en un bal populaire totalement réinterprété.

 

hotesse-bal-jaune

 

Dans la cour et les jardins, les invités « bariolés » évoluaient au milieu des installations de Neil Beloufa, Pierre Ardouvin, Mathieu Mercier et Veit Stratmann, inspirées de l’univers joyeux des fêtes foraines.

 

 

En début de soirée, Alexandre Ricard, président-directeur général du groupe Pernod Ricard, en présence de Madame Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication, entourés de Philippe Savinel, président de la Fondation d’entreprise Ricard, et Colette Barbier, sa directrice, remettait le prix à Clément Cogitore. Il a été révélé comme l’artiste le plus représentatif de la jeune scène artistique française 2016, dans le cadre de l’exposition « PARIS », proposée par Isabelle Cornaro.

 

 

Entraînés par les mixtapes personnels du DJ pop Prieur de la Marne, les invités prenaient place autour d’un banquet divinement pensé par le chef Alain Passard. Parmi eux, Scarlett Johansson et son mari Romain Dauriac ainsi que Michael Stipe, le chanteur de R.E.M mais aussi Alexandra Kazan et François Bernheim, Frédérique Bel, Doria Tillier, Chassol, Monia Chokri, Orlan, Jérôme Sans et Emmanuel Perrotin sans oublier Sophie Calle, Florence Aubenas et Youssouf Fofana de Maison Château Rouge.

 

 

bal-jaune_emmanuel-perrotin-colette-barbier-laurent-grasso-laurent-dumas

 

 

Un peu plus tard, dans une ambiance conviviale et bariolée, rythmée par le live groovy de Clea Vincent, on pouvait apercevoir Augustin Trapenard discutant avec Ora-ïto tandis que Fanny Valette, Shirley Bousquet, Reem Kherici, Alice Dufour et François Vincentelli prenaient la pose avec d’autres invités et leurs ballons.

 

bal-jaune_frederique-bel

 

Puis très vite, le dance floor était envahi par les clubbers, surpris mais pas mécontents de se voir projetés dans l’installation Neil Beloufa.

 

 

Les lives de Jacques, le DJ philosophe, et des fous délurés de Salut c’est cool, les sets de Michael Mayer, la star minimale allemande, de Greg Kozo, producteur montant de la deep house parisienne, électrisaient jusqu’à l’aube ce bal jaune décidément Pop !

 

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone