al-jarreau

Al Jarreau, l’adieu a une voix unique…

Publié le 13 février 2017 dans Infos


 

al-jarreau

 

Le Magazine de la Discothèque rend hommage au chanteur de jazz Al Jarreau, décédé à l’âge de 76 ans suite à une hospitalisation à Los Angeles pour épuisement.

 

Son adaptation légendaire du « Take Five » de Dave Brubeck, ses succès internationaux (Breakin’ Away, We’re in This Love Together, Spain, Boogie Down…), son exceptionnel charisme sur scène avaient fait de Al Jarreau une figure légendaire, couronnée par sept Grammy Awards.

Né dans le Wisconsin, ce fils de pasteur avait commencé à chanter à l’âge de quatre ans dans l’église. C’est au tournant des années 70 qu’il avait rencontré, avec l’album « We Got By », son premier succès chez Warner. Sa collaboration avec le producteur et arrangeur Tommy LiPuma l’avait alors emmené vers les sommets, entre jazz, soul et funk, avec cette voix hors‐norme toute en modulations.

Al Jarreau était cependant toujours fidèle au jazz, jouant notamment avec le regretté pianiste George Duke auquel il avait récemment rendu hommage. C’est sur la scène du Monte‐Carlo Jazz Festival, en novembre dernier, qu’il avait donné son dernier concert.

Ses proches ont souhaité, à l’occasion de cette triste nouvelle, que ne soient envoyés ni fleurs, ni cadeaux.

Les fans d’Al Jarreau sont invités à envoyer une contribution à la Wisconsin Foundation for School Music (http://foundation4schoolmusic.org/lifetime‐achievement‐award/al-jarreau/), une organisation à laquelle le chanteur était très attaché et qui se bat au quotidien pour le développement et l’éducation à la musique à Milwaukee ainsi qu’à travers tout le Wisconsin.

 

 


A lire aussi

 

Grammy Awards 2017 : triomphe pour Adèle et David Bowie

 

Le 1947 Cheval Blanc rejoint le palmarès des restaurants triplement étoilés au Guide Michelin

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone