gni

Affaire Kim Kardashian : des professionnels pour un tourisme en toute sécurité

Publié le 5 octobre 2016 dans Informations syndicales


 

LOGO GNI_2015

 

Didier Chenet, président du GNI-Synhorcat, réagit suite à l’agression et au vol de la star américaine Kim Kardashian dans un des neuf appartements de luxe mis à la location dans un hôtel particulier de Paris. Cette affaire est malheureusement la triste illustration des dangers que dénonce le GNI-Synhorcat depuis des mois. Qu’elles soient de luxe ou non, ces résidences touristiques n’offrent aucune garantie en matière de sécurité pour leurs occupants et peuvent également abriter des activités illégales en toute discrétion.

 

Boudée au profit de ces nouveaux modes d’hébergement, l’hôtellerie est pourtant à ce jour le plus sûr moyen de séjourner dans notre pays. En effet, la question de la sécurité est cruciale dans les hôtels. L’hôtelier est responsable des biens et des personnes dans son établissement. Aussi, il met tout en œuvre pour offrir sécurité et tranquillité à ses clients.

 

Bien que le drame ait été évité dans cette affaire, il est tout de même regrettable d’attendre de tels incidents pour s’interroger sur la sécurité des touristes dans de telles résidences. Une nouvelle fois l’image de Paris est ternie par un événement qui aurait pu être évité !

Il est grand temps de prendre conscience de cette triste réalité et de travailler aux conditions requises pour continuer de développer un tourisme serein et durable.

 

Toutes les pensées du syndicat vont bien évidement à madame Kardashian qui est invitée à passer le meilleur des séjours à Paris dans un des hôtels ou palace des adhérents.