balajo-80-ans

80 ans du Balajo

Publié le 22 février 2017 dans Discothèques


 

balajo-80-ans_fabien-nicolas-chartol-et-la-troupe

 

Jacques Lageat et ses petits-fils Fabien et Nicolas Chartol qui ont repris les rênes du Balajo, ont fêté les 80 ans de leur établissement mythique, fin 2016, entourés de leurs nombreuses et nombreux ami(e)s.

 

Fabien et Nicolas Chartol
Fabien et Nicolas Chartol

 

 

Cette soirée festive fut agrémentée du showcase boogie, rhythm’n blues, rock’n roll…d’Haylen, de la comédie musicale « Le Rouge et le Noir » ainsi que d’une belle rétrospective historique du Balajo de 1936 à nos jours, un spectacle interprété par dix artistes, présenté et orchestré par Miss Dee.

 

balajo-80-ans_invite

 

La fête s’est poursuivie avec celui dont les soirées dans les années 1990 étaient incontournables et qui fait son grand retour, Albert de Paname accompagné par ses pin-up Elsa et Julie Von Trash qui ont mis le feu sur le dancefloor jusqu’au bout de la nuit.

 

balajo-80-ans_pinup

 

Pour la petite ou la grande histoire, le Balajo est un haut lieu mythique de Paris. La mémoire des nuits populaires où la rive gauche venait s’encanailler et s’évader sur la rive droite. Il se situe en lieu et place de l’ancien Bal Vernet, repris par Jo France, Jojo ou Jo pour les amis, déjà propriétaire à l’époque du petit cabaret « La Bastoche ». Il fut inauguré en 1936 avec Mistinguett, Mahé, Louis Ferdinand Céline, et connu un succès fulgurant. Le Bal fut fréquenté par de nombreuses célébrités parmi lesquelles : Mademoiselle Arletty, Marlène Dietrich, Francis Carco, Pierre Lazareff, Abel Gance, Joseph Kessel, Marcel Aymé, George Raft l’Américain,… Il ferma à la déclaration de la guerre en 1939, pour reprendre du service seulement cinq ans plus tard, le 24 décembre 1944. Il devint le lieu que le Tout Paris aimait fréquenter.

 

balajo-80ans_laurentqy
crédit photo Laurent Qy

 

En 1982, Robert Lageat et son fils Jacques, alias Jacky Corn, grand champion de catch, font du Balajo un des endroits les plus branchés de Paris en conservant son authentique décor original.

En 1994, Jacques Lageat aidé par les ex-catcheurs, Rémy Bayle et Daniel Schmid, dit « Schmitago », vedette incontestable de la rue de Lappe, prend la relève de ses illustres prédécesseurs, avant de le transmettre à ses petits-fils en 2007.

En 2011, Le Balajo remporte les Trophées de la Nuit dans la catégorie « Institutions ».

 

 

Le Balajo est ouvert du lundi au samedi soir. Les mardis et jeudis, des soirées salsa sont organisées avec un cours en première partie. Tous les mercredis, c’est soirée rock animée depuis 1995 par Dj Turky. Les vendredis et samedis, les soirées sont open format. Enfin, tous les lundis et dimanches après-midi, le Balajo propose un thé dansant.

 

 

 

L’actualité du Balajo est diffusée sur son site internet officiel et sur les réseaux sociaux.

Le Balajo
9, rue de Lappe
75011 Paris
Tél: 01 47 00 07 87
balajo@balajo.fr
www.balajo.fr

 


A lire aussi

 

Hï Ibiza, le tout nouveau club de l’île

 

Stations de ski les plus festives en France : saison 2016-2017, Les Menuires

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on PinterestEmail this to someone